Finances en berne

BUDGET DE LA COMMUNE

Schématiquement, le budget de notre commune se caractérise actuellement par les points suivants :

• Montant total : 4M€ (Impôts locaux+ dotations diverses+ produits divers) ;

• La part consacrée au fonctionnement habituel et normal de la commune, est de l’ordre de 3,1M€, dont :

1,085M€ de dépenses de personnel ( en augmentation de 70% en 6 ans),

215 000€ d’intérêts des emprunts contractés ;

• L’ordre de grandeur du budget disponible annuellement pour réaliser les investissements ou opérations lourdes pour la commune est d’environ 900 000€ ;

• Le capital annuel de remboursement de la dette est à imputer sur ce montant, il est actuellement de 440 000€.

Il ne reste donc que 500 000€ disponible pour les investissements annuels de la commune.

La gestion devra donc s’en tenir à des investissements raisonnables qui n’entraîneront ni augmentation des taux d’imposition, ni augmentation de dette.

Ce point est d’autant plus important que nous sommes dans une période d’incertitude en matière de financement des communes avec les conséquences de la suppression de la taxe d’habitation.

 

DETTE DE LA COMMUNE

L’encours de la dette de notre commune, mentionnée au budget 2019, est de 10 561 000€ au 31 décembre 2019.

A ce montant, il faut ajouter 2,5 M€ du prêt relais, qui a été voté par le Conseil en fin d’année et qui sera utilisé pour combler le trou des finances communales avant la réalisation effective de la vente du terrain de «  la Creusaz » à Grande-Rive, pour régler une partie du montant de « l’ESP ou nouvelle école ».

La dette de la commune s’élèvera donc à 10,5M€ au 31 décembre 2019  et s’élèvera transitoirement à 13M€ ; ce montant de 10,5M€ correspond à :

• Deux fois et demi le budget annuel de la commune ;

• un remboursement de 655 000€ par an, hors prêt relais, dont :

        • 440 000€ en capital annuel,
        • et 215 000€ d’intérêts.

• 3 400€ par neuvecelloise et neuvecellois (y compris les enfants). Je rappelle que la moyenne de l’endettement par habitant des communes comparables est de 700€.

A cet état de la dette s’ajoutera dans 3 ans la nécessité de rembourser le montant du terrain «  Kopp en Poëse » pour 1,730M€ à l’EPF74.

L’affirmation selon laquelle le montant de la dette est identique à celui de début de mandat est totalement fausse. En effet, début 2014, le montant de la dette était de 6,1M€ ; la dette a donc augmenté de 70% durant ce mandat.

 

LE DIAGRAMME DE LA DETTE DE NEUVECELLE